Kiosque à paroles, acte II

Sans titreJeudi 21 mars s’est déroulé le 2ème Kiosque à parole, atelier d’analyse des discours, sur le thème de « Gilets jaunes et Révolutions » !

Une vingtaine de participants se sont creusé la tête pour décoder les discours des Gilets Jaunes, et ceux des médias, des militants, ou hommes et femmes politiques.

Lu ou entendu lors du Kiosque :

« les GJ font référence à la Révolution, par des symboles assez classiques : 1789, la phrase que Marie-Antoinette aurait dite, sur la brioche, la guillotine … Finalement, ce sont plutôt les intellectuels qui propagent cette analogie, pas avec 1789, mais avec 1848 ou la Commune de Paris de 1871 »

« c’est vrai que dans les médias on voit « des GJ », parfois, au lieu de « les GJ », je suis très sensible à cette différence … là je viens justement de dire « les médias » ! »

« dans le village où j’habite, il y a des tensions, entre les GJ des ronds-points et les GJ super écolos qui vivent dans la montagne »

« cette catégorie de GJ, elle est à moitié vraie, mais les GJ eux-mêmes revendiquent l’unité du mouvement, malgré les différences »

« écrire, ça s’apprend, j’ai entendu des GJ de Commercy expliquer que c’était d’abord ceux d’entre eux qui étaient déjà militants qui ont été mis à écrire, mais les textes étaient discutés collectivement jusqu’à ce que tout le monde soit d’accord »

« il y a une grosse différence entre les textes du début et ceux de maintenant, ils sont plus politisés »

« à Commercy, on voit qu’ils recherchent l’égalité de la parole : chacun lit une partie du texte, comme il veut »

« en tant que spécialistes du langage, est-ce que vous savez comment trouver les bons mots pour que des discours mènent vraiment à la révolution ? »

« l’appel unitaire de la Marche du Siècle, pour le climat, intègre certaines revendications des GJ : « la justice sociale », « Fin du monde et fin du mois relèvent du même combat ».

« dans leur 4ème appel, les GJ de Commercy posent l’urgence des fins de mois : « Désormais nombreux sont celles et ceux qui savent qu’au delà de la fin du mois, la fin du monde n’est pas si loin. Mais pour autant … »

« les GJ essaient de rester indépendants, pas facile quand différents groupes essaient d’intégrer les revendications à leur propre cadre »

« je suis vraiment étonnée de lire dans ce pays que je croyais démocratique des choses comme : «grenades projetant des plots de plastique rebaptisées « dispositifs manuels de protection » ». Plus les armes ont un nom anodin, plus elles sont dangereuses »

GJ 2

L’acter III du Kiosque à parole aura lieu au mois de mai, toujours à la Commune Libre d’Aligre, 3 rue d’Aligre, Paris 12e, restez à l’écoute !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s